Bitcoin : Les plus gros acteurs financiers entrent en piste

Bitcoin : Les plus gros acteurs financiers entrent en piste

#19 BlackRock, Deutsche Bank, Citadel, Fidelity, Charles Schwab, WisdomTree, Invesco : quand les gros acteurs financiers veulent adopter Bitcoin.


Dans un monde où la technologie blockchain et les cryptomonnaies prennent de plus en plus d'ampleur, l'adoption du Bitcoin par les institutions suscite un intérêt grandissant. Récemment, le marché des cryptomonnaies a été secoué par plusieurs scandales, comme le crash de la blockchain Terra et la faillite de la plateforme FTX, poussant le régulateur américain, la SEC, à intervenir.

Malgré ces incidents, des institutions financières majeures cherchent à intégrer le Bitcoin et d'autres cryptomonnaies à leur portefeuille de produits. Nous avons vu notamment des demandes récentes d'ETF Bitcoin au comptant (ETF Spot), le lancement de nouvelles plateformes d'échange de cryptomonnaies et des efforts pour obtenir des licences pour les actifs numériques.

BlackRock entre dans la danse

BlackRock, le plus puissant gestionnaire d'actifs au monde, avec plus 10 000 milliards $ d'actifs sous gestion, a récemment fait une demande à la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis pour lancer un ETF Bitcoin au comptant, marquant une étape cruciale de son engagement croissant envers les cryptomonnaies, et plus spécifiquement le Bitcoin.

Cet ETF, appelé iShares Bitcoin Trust, permettrait aux investisseurs d'accéder au Bitcoin sans avoir à détenir directement la cryptomonnaie. Les investisseurs pourraient ainsi acheter des parts de l'ETF, qui représenteraient une propriété d'un pool de Bitcoin détenu par le fonds, bénéficiant ainsi des variations de prix du Bitcoin tout en évitant les défis et risques associés à la détention directe de la cryptomonnaie.

BlackRock a précisé qu'il utiliserait Coinbase Custody comme dépositaire pour l'ETF. BlackRock, en tant que leader mondial de la gestion d'actifs, apporte une crédibilité institutionnelle et une expertise financière conséquente à cette initiative. D'un autre côté, Coinbase, la deuxième plus grandes plateformes d'échange de cryptomonnaies, offre une expertise technique dans la gestion des actifs numériques et une connaissance approfondie du marché des cryptomonnaies.

Dans le cadre de ce partenariat, Coinbase servirait de dépositaire pour l'ETF Bitcoin de BlackRock, prenant en charge la conservation des Bitcoins détenus par le fonds. Cette collaboration pourrait aider à atténuer certaines des préoccupations de la SEC concernant la sécurité et la manipulation du marché, car Coinbase est une plateforme d'échange de cryptomonnaies réglementée avec une solide réputation en matière de sécurité.

Cette collaboration pourrait également renforcer la légitimité du Bitcoin et d'autres cryptomonnaies aux yeux des investisseurs institutionnels. Si l'ETF Bitcoin de BlackRock est approuvé, cela pourrait encourager d'autres institutions financières à explorer des produits d'investissement similaires, stimulant ainsi l'adoption institutionnelle du Bitcoin.

La SEC n'a cependant encore jamais approuvé de demandes pour des ETF Bitcoin au comptant, exprimant des préoccupations concernant la volatilité du marché du Bitcoin et le risque de manipulation de marché.

Il est quand même à noter que les chances de BlackRock de voir son ETF Bitcoin accepté sont assez élevées. En effet, BlackRock affiche un taux de réussite de 575 ETF approuvés par la SEC, contre un seul rejeté. Ce qui donne un ratio de 99.83 % de chance de voir son ETF approuvé.

Autre fait à noter, l'Or, qui a vu son ETF Spot de BlackRock approuvé en 2004, a vu sa valeur exploser de plus de 300%.

D'autres acteurs souhaitent également lancer un ETF Spot Bitcoin

WisdomTree, une société de gestion d'investissements basée aux États-Unis et détenant plus de $87 milliards d'actifs sous gestion, a officiellement déposé une demande pour un ETF Bitcoin au comptant. Tout comme BlackRock, WisdomTree vise à offrir aux investisseurs une exposition au Bitcoin sans qu'ils aient à détenir directement la crypto-monnaie. La demande de WisdomTree est actuellement en cours d'examen par la SEC.

Invesco, un autre gestionnaire d'actifs mondial qui détient 1 490 milliards $ d'actifs sous gestion, a également déposé une demande pour un ETF Bitcoin au comptant. Dans sa demande, Invesco a fait valoir que l'absence d'un ETF Bitcoin au comptant expose les investisseurs américains à des risques significatifs. Invesco avait précédemment déposé une demande pour un ETF sur les contrats à terme Bitcoin en collaboration avec Galaxy Digital, avant de déposer une demande ultérieure pour un ETF sur les contrats à terme Bitcoin.

Qu'est ce qu'un ETF Spot (au comptant) ?

Les ETF sur le marché au comptant et les ETF sur les contrats à terme sont deux types d'ETF qui permettent aux investisseurs d'accéder au Bitcoin, mais ils opèrent de manière légèrement différente.

ETF

ETF sur le marché au comptant (spot) : Un ETF Bitcoin au comptant suit directement le prix du Bitcoin. Il achète et détient physiquement des Bitcoins, ce qui signifie que la valeur de l'ETF est directement liée au prix du Bitcoin sur le marché au comptant. Les investisseurs qui achètent des parts de cet ETF détiennent indirectement du Bitcoin, sans avoir à se soucier de la conservation des actifs numériques eux-mêmes. Cette option peut séduire les investisseurs souhaitant une exposition au Bitcoin, mais réticents à gérer les défis de la détention directe de crypto-monnaies.

ETF sur les contrats à terme : À l'opposé, un ETF Bitcoin sur les contrats à terme ne détient pas directement de Bitcoin. Il investit dans des contrats à terme sur le Bitcoin, qui sont des accords pour acheter ou vendre du Bitcoin à un prix spécifique à une date future. La valeur de l'ETF est donc liée à la performance de ces contrats à terme, plutôt qu'au prix du Bitcoin lui-même. Les ETF sur les contrats à terme peuvent être plus complexes et présenter des risques supplémentaires par rapport aux ETF au comptant, notamment le risque de contango, où le prix futur du Bitcoin est supérieur à son prix actuel, ce qui peut entraîner des pertes pour l'ETF.

Jusqu'à présent, la SEC s'est montrée plus ouverte à l'approbation des ETF sur les contrats à terme sur le Bitcoin, et a systématiquement rejeté toutes les demandes d'ETF au comptant. Cette attitude est en partie due au fait que le marché des contrats à terme sur le Bitcoin est réglementé par la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), ce qui peut offrir une certaine protection contre la manipulation du marché.

Les défis associés à un ETF Bitcoin au comptant (spot)

L'obtention de l'approbation de la SEC pour un ETF Bitcoin au comptant représente plusieurs défis pour les fonds opérant dans le trading au comptant.

Volatilité du marché : Le Bitcoin et d'autres crypto-monnaies sont réputés pour leur volatilité. Les fluctuations rapides et majeures des prix peuvent présenter un risque pour les investisseurs, ce qui est une préoccupation majeure pour la SEC.

Manipulation du marché : La SEC a fait part de ses inquiétudes quant à la possibilité de manipulation du marché dans le secteur des crypto-monnaies. En raison de la nature relativement non réglementée du marché des crypto-monnaies, ce dernier peut être plus susceptible à certaines formes de manipulation du marché, comme le pompage et le dumping.

Sécurité des actifs : La conservation sécurisée des actifs numériques est un autre défi majeur. Les piratages et les vols sont des problèmes courants dans l'industrie des crypto-monnaies, et la SEC souhaite s'assurer que les fonds proposant des ETF Bitcoin disposent de mesures de sécurité adéquates.

Surveillance du marché : La SEC exige que les marchés sous-jacents aux produits négociés en bourse soient surveillés pour détecter et prévenir la manipulation du marché. Cela peut être un défi pour les ETF Bitcoin, car le marché du Bitcoin est décentralisé et s'étend sur de nombreuses bourses dans le monde entier.

Réglementation et conformité : Les fonds cherchant à lancer des ETF Bitcoin doivent également naviguer dans un paysage réglementaire complexe et en constante évolution. Ils doivent se conformer à une variété de lois et réglementations, y compris les règles de la SEC, les lois anti-blanchiment d'argent et les réglementations fiscales.

Lancement d'EDX Markets

EDX Markets est une nouvelle plateforme d'échange de crypto-monnaies qui vient tout juste de débuter ses opérations. Cette plateforme est soutenue par trois géants de l'industrie financière : Citadel Securities (62.3 milliards $ d'actifs sous gestion), Fidelity (4 500 milliards $ d'actifs sous gestion) et Charles Schwab (500 milliards $ d'actifs sous gestion).

EDX Markets

Le lancement d'EDX Markets représente une étape importante dans l'adoption institutionnelle des crypto-monnaies, car il marque l'une des premières incursions directes des acteurs institutionnels traditionnels sur le marché des crypto-monnaies.

EDX Markets a été conçue pour offrir une plateforme d'échange de crypto-monnaies sécurisée et réglementée répondant aux besoins des investisseurs institutionnels. Elle propose une gamme de services, notamment le trading au comptant et à terme de crypto-monnaies, ainsi que des services de garde.

Le lancement d'EDX Markets intervient à un moment intéressant pour l'industrie des crypto-monnaies. Récemment, la SEC a intenté des poursuites contre Binance et Coinbase, deux des plus grandes plateformes d'échange de crypto-monnaies au monde. Ces poursuites ont soulevé des questions sur la réglementation des crypto-monnaies et sur la manière dont les plateformes d'échange de crypto-monnaies peuvent se conformer aux lois et réglementations existantes.

Dans ce contexte, le lancement d'EDX Markets pourrait avoir un impact significatif sur l'industrie des crypto-monnaies. En tant que plateforme soutenue par des acteurs institutionnels traditionnels et respectant les réglementations financières, EDX Markets pourrait contribuer à renforcer la légitimité des crypto-monnaies aux yeux des investisseurs institutionnels. De plus, si EDX Markets parvient à attirer un nombre important d'investisseurs institutionnels, cela pourrait stimuler la demande de Bitcoin et d'autres crypto-monnaies, ce qui aurait un impact positif sur leurs prix.

Deutsche Bank s'intéresse également aux cryptomonnaies

Deutsche Bank, l'une des plus grandes banques d'investissement au monde (plus de 300 milliards de $ d'actifs sous gestion), s'est récemment engagée de manière significative dans le domaine des crypto-monnaies. La banque a déposé une demande pour obtenir une licence d'actif numérique en Allemagne, marquant une étape cruciale dans son adoption croissante des crypto-monnaies.

Deutsche Bank

Dans le cadre de cette initiative, Deutsche Bank prévoit de proposer une solution de stockage à chaud/froid de qualité institutionnelle, avec une protection de niveau assurance. Le stockage à froid fait référence à la conservation des crypto-monnaies hors ligne pour les protéger contre les attaques informatiques, tandis que le stockage à chaud fait référence à la conservation des crypto-monnaies en ligne pour faciliter les transactions rapides. En proposant ces services, Deutsche Bank cherche à répondre aux besoins des investisseurs institutionnels qui souhaitent investir dans les crypto-monnaies tout en minimisant les risques associés à leur conservation.

De plus, Deutsche Bank est en pourparlers pour acquérir une participation minoritaire dans deux entreprises de crypto-monnaies. Bien que les détails de ces transactions ne soient pas encore connus, cela indique que la banque cherche à renforcer sa présence dans l'industrie des crypto-monnaies.


C'est ainsi que se termine cette newsletter. J'espère qu'elle vous aura plu.

Abonne-toi à la Newsletter


Inscription envoyée ! Va dans tes mails et clique sur le lien reçu afin de valider ton addresse.
Too many different sign-in attempts try again in 6 minutes.

Plus que jamais, le Bitcoin et le secteur des cryptomonnaies continuent leur chemin vers une adoption massive.

À la prochaine ! ☀️